Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Eric & Marion
  • : Une expatriation en Angola, est-ce aussi difficile qu'on le prétend ?
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 10:51
Nostalgique de l'Afrique Equatoriale Française, cet article est pour vous, en version teutonne : SüdWestenAfrika

En effet, colonisée par les allemands seulement de 1884 à 1915, la  Namibie  a gardé farouchement ce côté germanophone (les blancs seulement) . C' est une surprise complète lorsque l'on débarque à Windhoek, surtout venant de Luanda.
En 2h30 de vol, nous passons de l' Afrique Noire dans ce qu'elle a de plus désespérant (pauvreté extrème cotoyant le luxe tapageur, vie grouillante, embouteillages, ville élevée au rang de décharge publique...) à une petite ville bavaroise très proprette, aux rues à angle droit, où les automobilistes respectent le code de la route (?) et à un pays dont les grands espaces sauvages (mais accessibles) sont son trait principal...

Que je vous contasse ces vacances de Février :




Tout d'abord nous avons récupéré Laure et Raphaël à l'aéroport de Windhoek pour une virée d'une semaine dans le Nord.
D'abord le Damaraland (Karibib, Uis, Khorixas) puis le parc animalier d'Etosha, enfin retour vers la capitale pour déposer les 2 grands.
Les angolais flanèrent un peu plus longtemps, comment ?
Vous le découvrirez un peu plus tard....

Et comme des amis argentino-chiliens, nous louâmes un gros 4x4 (mais sans verser une larme pour la tonne de CO2 qui sortait du pot d'échappement !) pour pouvoir parcourir sans problème les pistes superbement entretenues mais ennoyées et ravinées (dixit Marion) par la saison des pluie.


















Le principe du voyage est simple mais assumé :

On se la pête un max, allant de lodge de luxe en lodge de luxe, le matin un breakfast pantagruèlique, le soir diner fin dans des endroits maginfiques au son de la vie tropicale et abus de vins sud-africains...
Seule concession à cette gauche caviar, un pique-nique généralement frugal à midi


















Très souvent ce sont des chalets tente, isolés et intégrés dans la nature, avec une vue magnifique. Peu d'animaux à voir car à la saison des pluies, trouver de l'eau n'est plus un problème pour les animaux et ils se dispersent dans la nature alors qu'à la saison sèche, ils se concentrent aux points d'eau (astucieusement placés devant les lodges !!)




Durant ces repas, nous dégustâmes différents cépages sud-africains : Chardonnay, Carbernet-Sauvignon, Viognier, Mourvèdre, Pinot....car même au fin fond du bush, la carte des vins est fournie, pour une bouteille qui n'a jamais dépassé les 13€ !



Mais avant le diner, apéritif de rigueur face au coucher du soleil...
























En allant au Mowani lodge, nous visitâmes, dans le massif du Brandberg, sa "célèbre" dame blanche

Sous des allures de panthère rose, ce personnage (mi-peint, mi-sculpté) fut décrit par les premiers colons blancs comme une dame blanche. Ceci prouvait la présence originelle de l'homme blanc en Afrique, bien avant les noirs !

Comment croire que Paris Hilton puisse être représentée ici, alors qu'elle a déjà constitué (selon les historiens) l'une des 7 plaies d'Egypte !

Enfin c'est ce que me dit Camille, plongée dans ces Voici et Closer mais le bruit du vent et du moteur de la voiture m'a peut-être mal fait entendre ?

Quoiqu'il en soit, on considère désormais que c'est probablement la représentation d'un chamane, qui avait  l'habitude de s'enduire le corps de pigments blancs























Visite aussi de Twiffelfontein (Ach so, la fontaine douteuse !) avec sa vallée aux pétroglyphes. Outre les animaux de la savanne, lion, girafe, rhinocéros, autruche.., ont peut voir aussi pinguoin et lion de mer, preuve les anciens habitants allaient se promener jusqu'à la mer, quand même à 150 km. D'apprendre celà, les filles en sont toutes réjouies...




Nous continuons plus au Nord pour la visite d'Etosha, traversant des rivières en crue, où la maestria du chauffeur le disputait à l'angoisse de l'épouse de celui-ci....



















Etosha, la plus grande réserve d'Afrique s'offre enfin à nous, avec son étendue plate et salée (le pan) et ses animaux

































Ce dernier springbok nous laissera, Raphaël et moi-même, admiratif sur la souplesse de la nature....



La première semaine s'achève donc, au grand dam des 2 grands. La fibre géologique aidant, je force  un peu pour faire le détour vers Grootfontein et  voir ainsi la plus grosse méteorite connue sur Terre (50 t).

Faite de fer (91%) et de Nickel (7%) c'est donc une ataxite (?). Je glisse ce terme juste pour aider vos parties de scrabble...Donc c'est un gros morceau d'inox, coua... et la couleur marron n'est que la conséquence de sa traversée brûlante dans l'atmosphère terrestre.

Trés conducteur de la chaleur, cette énorme masse reste étonnament fraîche, même sous la cagnard du Midi.


La suite de la découverte de la Namibie dans un prochain numéro...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Guillemette 09/03/2009 14:59

splendide le springbok, quel élégance; pour la souplesse j'attends qu'il se lèche le dessus de la croupe !! a part les rivières en crue et les routes plus ou moins inondées, avez-vous reçu le ciel sur la tête ? Nous attendons la suite

Guillemette

olivier 08/03/2009 22:53

Moi je dis que les météorites qui laissent un cratère comme çà çà fait pas vraiment naturel ! Votre empreinte CO2 est tellement grande qu'elle se voit d'ici, mais çà réchauffe pas encore assez car ici çà caille et je veux repartir !

Eric & Marion 08/03/2009 23:02


Effectivement, seul un oeil audois pouvait comprendre que les petits murets n'étaient pas le fruit de la collision ! Mais sur le fond tu as raison, car il n'y a pas de cratère alors que la chute ne
date que de 80 000 ans. Le mystère demeure donc...


Laure 08/03/2009 21:47

J'ai bien aimé le côté vautrage-dans-le-luxe assumé de ce voyage...
Et je confirme que ça ravine bcp en Namibie, qd il pleut...

Eric & Marion 08/03/2009 22:52


Et ça avine aussi, mais personne n'a osé !!


Valérie 08/03/2009 20:23

Et les 2 °/° restants c'est quoi ? car si je me lance dans le scrabble j'aimerai étaler ma culture jusqu'au bout !
bises
Valérie

Eric & Marion 08/03/2009 22:51


Bon, je savais que la somme ne faisant pas 100%, ça intriguerait !
En fait, j'ai écrit de mémoire et il faut croire qu'elle est défaillante.
Résumons : Fer 82,4%  Nickel 16,4% Cobalt 0,76% Phosphore 0,04% traces de Zinc Gallium Germaniun Irridium.
Cherry on the cake, des traces de Schreibersite, Troilite et Draubeelite, mineraux que l'on ne trouvent pas sur Terre mais qui rapportent peu au Scrabble.
Ai-je bien répondu ?
Géologiquement votre !