Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Eric & Marion
  • : Une expatriation en Angola, est-ce aussi difficile qu'on le prétend ?
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 18:56

Et oui chers amis, pour cause de politique française, je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée émue pour celui qui nous a fait rêver tant de soirées : nous étions portés alors par cette voix qui nous expliquait l'aventure, l'écologie et le Grenelle de l'environement.

 

Encore une fois, merci Nicolas. Car avant tes émissions, je ne savais pas que l'Okavango existait !

 

Eh oui ! c'est bien de Nicolas Hulot dont je veux parler...non ! vous n'avez quand même pas crû que...parler de l'Autre !

 

Ah, vous me ferez toujours rire.

 

Botswana 10 10- 192Botswana 10 10- 198

 

Que d'eau, que d'eau ! Effectivement vous n'êtes pas sans savoir que le delta de l'Okavango est une vaste oasis aquatique qui se perd dans le désert du Kalahari. Vous imaginez sans mal toute la faune et la flore qui profite de ce Paradis sur terre (on se croirait dans Lost ...j'en dis pas plus pour ceux qui n'ont pas encore vu la saison 6...) .

Curiosité de la Nature, l'Okavango prend sa source dans le vaste bassin oriental de l'Angola, descend plein sud, traverse rapidemment la Namibie et se jette bêtement dans le désert. Le soulèvement (tectonique) de la marge Ouest de l'Afrique, lui ayant coupé l'accès à la mer. C'est donc, dictionnaire à l'appui, une rivière.

 

En voyant la photo de droite, vous comprenez que Marion a réussi à m'entrainer dans une randonnée à cheval à travers le delta...La raison ? Quelques 30 ans de vie commune, un goût d'anniversaire, coua, les noces de perles parait il !

 

A la place d'une rivère de perles donc, elle choisit l'Okavango à cheval. Vus  tous les dangers auxquels j'ai miraculeusement échappé, je me demande si 30 ans, ce n'est pas trop pour elle ??

 

Botswana 10 10- 159

Botswana 10 10- 238

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que ce soit le camp de base ou le camp iténérant, on a essayé de toujours profiter du moindre repos.

Il faut dire que nous montions  6-7 heures par jour et pas que du pas. Allons-y les trots interminables où les fesses rougeoient, allons-y les galops à travers les plaines et les marécages ! Super

 

Botswana 10 10- 244

Botswana 10 10- 211

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi, ce ne fut que du bonheur d' approcher les girafes et girafons mais un peu d'angoisse face au troupeau de buffles. Il faut dire qu'il ne reconnaissent pas vraiment l'animal face à eux et comme ils sont curieux, ils s'approchent, s'approchent. Le guide (Roger, un bostwanien super compétent) nous demandait de ne pas fuir (ce que l'on aurait fait  volontiers) mais au contraire de nous avancer un peu. Les buffles commencent à douter et finissent par s'enfuir dans un bruit assourdissant et en soulevant un énorme nuage de poussière...

 

Botswana 10 10- 270

Botswana 10 10- 193

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une halte vers10h00 permettait de faire souffler cavaliers et montures (eh oui, il a fait chaud). Un petit somme de 10 mn pour les plus rapides et nous voilà repartis. Roger continuait de suivre les marques fraîches. Nous arrivions à débusquer des éléphants. Mais nous devions rester à bonne distance car il y avait toujours un jeune mâle pour faire le malin et cette fois, c'est nous qui avons reculé.

 

Botswana 10 10- 245

 

Les voilà les fiers cavaliers ! Marion vient de se prendre un gadin mais bon, comme on était avec des rosbifs high class, ils ont délicatement détourné la tête et ont fait semblant de n'avoir rien vu, so british !

 

Botswana 10 10- 191

Botswana 10 10- 0023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et le soir, pour nous reposer de toute cette agitation, nous partions pour une honeymoon cruise dans un macoro, barque à fond plat complètement adaptée à cette environnement de marécage. Poussée par une perche, elle glisse littéralement au dessus de joncs et des herbes pour "sauter" d'espace libres à nénuphars à d'autres. On a toujours l'impression que l'on va être bloqué, mais non, ça passe

 

Botswana 10 10- 0124

Botswana 10 10- 0127

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maun, petite ville, point d'entrée et de sortie du delta, est le dernère étape. Les bushmen se sont reconvertis dans le "business" entre  artisant et carte téléphone "Orange" ! (sous de magnifiques flamboyants). Son aéroport est  très actif grâce à la centaine de petits avions de tourisme, qui sillonent l'Okavango, pour y déposer les touristes.

 

Prochaine anniversaire de mariage dans 10 ans, en attendant la vidéo de la maison de retraite "les grabataires", voici celle du delta

 

Feliz natal e ate proxima ano

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

bruno c 13/12/2010 00:36


Ah...Le Cessna ne vous a pas suffit, vous avez aussi pris l'hélicoptère... Pour
vos noces d'émeraude vous prendrez une petite navette spatiale ?
En tous cas le delta vaut le coup d'œil d'en haut comme d'en bas (même de très
bas, Marion ? Eric t'es un cafteur! T'es pas tombé, toi?)
Bises, Bruno C


Eric & Marion 13/12/2010 19:56



J'avoue, on se l'ai pété grave !


Et comme je suis d'une honnêteté proverbiale, je ne mens pas par omission. Non monsieur, je ne suis pas tombé de cheval et Marion twice....


Sinon, pour la navette, je lance l'appel à dons, soyez nombreux



Laure 13/12/2010 00:06


Trop super! Comme d'hab'!
Et le Bureau d'Approbation Musicale de Lyon approuve Led Zeppelin en bande-son de vidéo...
30 ans de mariage, BONJOUR 30 ans de mariage!!!!!!!


Eric & Marion 13/12/2010 19:52



Comme d'hab la plus rapide ! Et bravo pour la zic de vieux...de 30ans