Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Eric & Marion
  • : Une expatriation en Angola, est-ce aussi difficile qu'on le prétend ?
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 13:54
Et oui, chers lecteurs, chères lectrices, vous attendez tous le couplet religieux de cette veille de Noël

J'ai bien tardé me direz-vous ! Depuis le mois de juin. Mais vous savez ce que c'est une  fin d'année scolaire : de voir Marion courir partout, entre les fêtes des mères et des pères (mais bon Dieu Eric, qu'est-ce que je vais leur faire faire, t'as une idée ?), la fête de fin d'école (mais Eric tu pourrais me faire la bande son ?), la kermesse (Eric, tu pourrais pas tenir la buvette?, ce serait chou) et les carnets de fin d'année (Eric, tu peux préparer le repas?, je suis complètement à la bourre), ça m'a épuisé.

Voici notre épopée religieuse dans les rues de Luanda.

Donc, dans la foulée de la visite du Pape, nous nous inscrivîmes à une sortie "Vieilles églises de Luanda".
Premier coup dur de la journée, signor Pinto (GO) nous annonce qu'il n'y aura pas de guide, restriction budgétaire totalienne oblige (à 100$ la journée, je comprends l'émoi de nos dirigeants...)

Petite mise en jambe en commençant par la Sagrada Familia (pas celle de Gaudi, hélas !), église bien moderne des années 70.

Eglises__0001.jpg


Ensuite visite du magnifique cimetière de la ville, plein de frangipaniers au parfum entêtant et arrivée à l'église Senora de Nazareth, située tout près des bureaux Total (si, si la tour blanche à droite)




















Je ne l'ai pas vue (?) mais je vous assure que vous pouvez admirer dans cette église du 17éme, la seule Vierge noire de Luanda (et Dieu sait qu'en Afrique, seule la forêt est vierge!) ainsi que ce bénitier tout à fait spectaculaire, adossé aux fameux azulejos portugais.





















Nous filons ensuite en centre ville, derrière la mairie où se trouve la "Igreja de nossa sehnora do Carmo", monument national comme l'indique la plaque. C'est aussi un couvent.
Facade et intérieur assez sobres nous surprennent, échaudés par le rococco espagnol ! Le choeur avec ses portes, fenêtre, mosaïques et plafond peint (voute en bois) est tout à fait inhabituel (enfin pour moi, vous savez bien que je ne passe ma vie dans les églises...)































Nous redescendons vers la marginale, près du quartier de Coqueiros pour l'égise de je ne sais plus le nom

















et finissons notre après-midi par la plus vieille des églises de la ville construite au XVéme toujours par les portugais. Elle est située sur Ilhia,  ancienne île (elle a été depuis rattachée artificiellement au continent ) qui ferme la baie de Luanda.

Il resterait d'autres églises à visiter comme San Joaquim où une messe en français est dite tous les dimanches matin (?) mais j'ai déjà fait beaucoup pour votre culture.

Voilà, un petit tour de la ville. En me relisant, je trouve complètement décalées ces images paisibles et l'atmosphère plutôt bruyante et stressante de Luanda.

Comme quoi, il faut toujours se méfier des reportages...Et comme disent les limougeauds

Felize Natal e Prospero Ano Novo
Partager cet article
Repost0

commentaires

laure 24/12/2009 19:49


J'y crois pas que j'ecris ce commentaire en direct de johannesburg. D'ailleurs on vous attend dans le hall de l'hotel la et on pete la dalle alors depechez vous!
A tt de suite! bisous


brunoc 24/12/2009 00:25


Bravo Eric, tu fais preuve d'éclectisme (j'ai pas dit ecclésiastisme).
L'église dont tu ne sais plus le nom, ce ne serait pas la cathédrale
(Sé Catedral de Luanda) ?
Joyeux Noël à toutes et tous, Bruno